18 décembre 2008

Noël à Pékin...

 La dernière fois que je suis allée acheter mon précieux objet, ma drogue, mon petit plaisir matinal –mon pot de Nutella-, j’ai eu le plaisir de tomber sur deux charmants Père Noël. Moi qui croyais qu’ils resteraient  loin de Pékin, et qu’il était impensable de voir leurs petits bonnets rouges ici,  je m’incline devant ces jolis Père Noël. Et oui, je sais bien qu’ils sont les enfants de Coca-Cola, je sais aussi que c’est une période qui donne la nausée, à tous les du terme…Mais malgré tout ce que je peux penser, j’avais un petit pincement au cœur quand je réalisais que je ne verrais pas les illuminations, qu’il n’y aurait pas de sapins dans la rue, et de gros Père Noël aux visages tout rouge…

 Plus de pincement au cœur ! Aussi étrange que cela puisse être, Noël est bel et bien à Pékin. Dans la rue, dans les magasins, partout des guirlandes, des « Merry Christmas », des sapins recouverts de neige artificielle, des grosses boules de Noël...La dernière fois, je me baladais à Wangfujin (en direction de l’immense librairie, un vrai Temple du Livre), je luttais contre le vent Nord, et me repassais dans la tête quelques projets pour le week-end qui arrivait. Tout à coup, j’entends des sons de cloches ! Mais des cloches comme chez nous, enfin comme chez vous ! Je m’arrête. Je regarde autour de moi. L’Eglise de Wangfujin (une des plus importante de la ville), est encore loin de moi. Et c’est alors que je vois un immense Père Noël sur un bâtiment ultra-moderne, et que je comprends que ces cloches qui sonnent ne sont qu’un enregistrement. Franchement, quand on se trouve en plein centre de Pékin, ça fait un choc. Et je dois dire que je suis partagée : d’un côté, je dois reconnaître que cela fait du bien d’être plongé cette ambiance de Noël, à Pékin, comme en France. Mais, depuis quand Noël est chinois ?? Il y a quelques chrétiens en Chine, certes, mais Noël ne fait absolument partie de la culture chinoise. Tout comme la Saint-Sylvestre. Le Nouvel an, pour les Chinois, c’est entre janvier et février (cette année, le  26 janvier). Cependant, je crois que Pékin, et peut-être d’autres grandes villes, font exception. Pékin est une ville très cosmopolite, et ouverte aux cultures étrangères, notamment à l’Occident. Il semble que Noël rentre peu à peu dans la culture chinoise (pékinoise), au même titre qu’Halloween ou que la Saint-Valentin. Une occasion de plus de faire la fête et de bien manger, finalement !

 Bien que Noël soit ici et que les repas du Réveillon semblent plus appétissants les uns que les autres, je ne dégusterai certainement pas la cuisine des grands chefs cuisiniers venus des quatre coins du monde, mais je suis bien tentée d'aller passer Noël dans un ravissant restaurant tibétain, avec danseurs et musiciens.  Patrick Sébastien ne me manquera pas !

 

Posté par xiaonanane à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Noël à Pékin...

Nouveau commentaire