03 mars 2009

Petit voyage dans le Yunnan...

        Oui oui je sais, j'ai un peu disparu ces derniers temps, but holidays are holidays...Pas trop le temps (ni l'envie?) de m'asseoir dans un de ces cyber-cafés gigantesques, entourée de ces dizaines de mecs qui jouent en ligne ou tchatent sur QQ! Et puis, pas envie de m'énerver non plus contre une saleté d'ordinateur, parce que voyez-vous, comme à mon habitude, je viens d'écrire des lignes et des lignes qui viennent de se perdre dans les affres du web alors que j'essayais patiemment de vous mettre une belle photo. Alors les photos, vous attendrez! Argh...Mais, je m'arme de courage, je rentente le coup! La vraie vérité, c'est que je veux mettre à l'épreuve ma nouvelle connection wifi, je revis...Je me sens à Paris!
     Après deux mois de vacances, me revoilà sur les bancs de l'école, et mes livres n'attendent plus que je les ouvre...Ce que je suis entrain de faire, comme vous le voyez! Sincèrement, c'est un peu dur de se retrouver en cours chaque jour à 8h après ces si jolies vacances.

      Comment commencer? Un plan, un plan! Oui oui, Lucie, j'aime toujours les digressions... Mais Jacqueline est plus forte que toi, non j'ai pas un cerveau de tortue! Tiens, soyons originale: et si je commençais par le début?
      Arrivée chaotique à Kunming le 1er février sans ma cop-copine, coincée dans le ciel finlandais. Et là, dès les premiers instants dans cette ville: la renaissance! Dans le glacier pékinois, j'avais oublié que le soleil existait! Vous savez, quand on a très chaud, on oublie les sensations que l'on a quand il fait froid....Pendant dix jours, le froid m'a paru une invention de mon imagination! Pendnat dix jours, le manteau n'a été qu'un accessoire superflu. Le bonheur: je retrouve le soleil, les oiseaux qui chantent, et surtout le vert - des palmiers partout, de grands arbres, des fleurs de toutes les couleurs dans les jolies parcs.
     Première exploration solitaire de Kunming à pied, balades près des grands lacs dans les parcs entourés de grandes montagnes. J'ai eu la chance de pouvoir assiter aux derniers spectacles de la foire du Nouvel an, dans le grand parc de Kunming, près d'un lac immense, sous les saules pleureurs.
     Au hasard des rencontres, on improvise souvent son voyage. On décide donc de partir plus tot que prévu pour cette si jolie ville dont on nous a tant parlé, Dali (oui oui, comme le peintre!). Une très jolie ville en effet: un grand lac, les montagnes, des maisons charmantes, le calme de la petite ville. Evidemment, nous n'étions pas les seules à connaître l'existence de ce petit coin, d'où: les touristes et tout ce qui va avec. Mais il suffit de se prendre au jeu, ou tout simplement de s'évader un peu dans la montagne, comme nous l'avons fait. Une très jolie balade dans les montagnes -pour moi une randonnée, pour ma cop-copine une simple petite marche!-, Dali et son grand lac à nos pieds, et au bout du chemin, un charmant petit temple. Une ville qui me laisse un jolie souvenir: la sympathie des gens, les paysages paradisiaques, les brunch de rêve, le bel artisanat, les remparts, le climat idéal.
      Mais nous avions un grave problème: seulement dix jours, et tant de choses à voir! Après avoir abandonné l'idée de se dupliquer (les technologies chinoises sont très avancées!), on a finalement renoncé à aller au lac Logu, au grrrrand désespoir de ma cop-copine, fascinée par les Mosu, et leur "mariage ambulant". Il fallait donc être raisonnable et arrêter notre périple à Lijiang pour être en temps et en heure à l'aéroport, retour au pôle nord.
     Et c'est reparti pour quelques heures de bus, où l'on croit vivre son dernière heure à chaque seconde. M'enfin, dans ces beaux paysages, même çà, on le prend agréablement! Des champs verts en terasse, des petits villages, les montagnes, les boeufs, les poules...La vraie campagne chinoise, enfin!
    Effectivement, Lijiang est une ville charmante, qui semble tout droit sortie d'une carte postale: des petites ruelles tortueuses, des canaux, des ponts, des petits restaus mignons, des musiciens, des places animés, les toits en cascade ...Sans les hordes de touristes, une ville vraiment fascinante! Mais attention, n'imaginez pas la petite ville tranquille où tout est fermé à 20h! Le soir, deux rues en folie, avec une succession de bars et karaokés et des chinois déchaînés. Et ma cop-copine a même eu l'occasion de devenir la star d'un soir et de croûler sous les fleurs! Haha!
     Autour de Lijiang, des petits villages tranquilles, entourés de champs immenses et de montagnes. Alors, nous avons loué des vélos pour aller voir un temple réputé pour ses fresques, et aussi parce que ma cop-copine tenait absolument à offrir ses fleurs aux moines! Mais sur le chemin, nous avons traversé un village assez animé, où il y a avait un mariage. On demande à voir la mariée, on lui offre nos fleurs (tant pis pour les moins hein, ils n'avaient qu'à se marier!), et hop! on nous invite à partager le repas! On devient donc l'attraction de la cour, pendant quelques minutes, puis on nous apporte une dizaine de plats...tous plus étranges les uns que les autres! Enfin, nous étions bien contents de nous trouver là, alors on s'est jeté sur les aliments...identifiables..., et on a observé ce qui se passait autour de nous. J'ai essayé de parler un peu aux gens autour de nous, mais la communication était assez difficile (voir impossible!), car c'était un mariage Naxi, une des principales mirorités de la région, et les personnes qui ne sont pas allées à l'école ne parlent pas mandarin. Mais avec quelques sourires, on se comprend aussi bien! Nous sommes restés un bon petit moment, le temps de voir les cadeaux, et d'assiter au clou de l'après-midi: le marié, accompagné de garçons célibataires, qui défoncent la porte de la pièce où se trouve la mariée, avec ses copines, célibataires aussi. Un moment surprenant! Et hop! On reprend la route en direction du temple!
    
       Malgré tous ces beaux moments, mon chouchou, c'est bien sûr cette randonnée de deux jours dans la gorge du saut du tigre. Il faut le dire, notre départ a été un peu..."mouvementé": pendant une heure et demie, un homme nous a suivi à cheval. Arrrrrr! Je lui ai gentiment dit qu'il pouvait nous devancer ou faire demi-tour...mais il était plus collé à nous que nos propres ombres! Entre l'agacement et le stress, j'étais bien décidé à lui dire, de façon la plus claire, qu'il nous soulait grave sa mère! Mais, imaginez les montagnes immenses, tououout en bas, le grand fleuve, le petit sentier de montagne, au bord d'un précipice....J'ai vu trop de films! En fait, ce n'était ni un meurtrier, ni un voleur, mais simplement un mec du coin, qui a l'habitude de porter les sacs des touristes trop fatigués...Sauf que nous, on n'est pas des mauviettes! Bon, j'avoue que Malena, tu avais vraiment un rythme d'enfer (ah, le triathlon!)...et moi, haletante, et paralysée parfois par ma peur du vide! Mes des paysages superbes, tout autour de nous...Et le déjeuner dans ce petit village, le soleil, la nuit dans les montagnes, en face de ce pic enneigé, malgré la chaleur, la cuisine Naxi, les rencontres, les insectes étranges sur le chemin, les montées qui n'en finissent pas, puis les descentes interminbles dans les forêts de bambous, les cascades...Un moment de rêve, une vraie évasion!
     Sur ce, je repars en voyage, avec Morphée cette fois-ci...La suite au prochaine épisode!
   
       

Posté par xiaonanane à 16:19 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Petit voyage dans le Yunnan...

    Des détails !

    Ah non Nawal je veux plus de détails ! Pense à nous, pauvres mortels coincés à Paris qui t'envient tellement de découvrir chaque jour de nouveaux horizons. Il va falloir que tu me donnes un peu plus matière à rêver...

    Posté par Laure, 06 mars 2009 à 20:19 | | Répondre
  • Quoi??

    Quoi?? ça ne te fait pas rêver la rando dans les montagnes du Yunnan?? Les balades à vélo dans la campagne chinoise? Arrrrgh! Snif, j'essaierais de faire mieux quand je vous raconterai mon voyage ans le Guangxi...

    Posté par xiaonanane, 11 mars 2009 à 00:31 | | Répondre
  • Mais si ça fait rêver!!

    Mais qu'est ce que tu veux de plus Laurette!!
    Si ça, ça fait pas rêver, alors, je sais plus comment j'mapelle!!
    ça fait des étoiles dans les yeux!!

    Posté par Lucie, 11 mars 2009 à 19:26 | | Répondre
Nouveau commentaire