09 décembre 2008

Le dernier métro

          Si vous aussi vous pensez que l'on est envahis par la pub en France, que diriez-vous à Pékin?! Du matin au soir, dans tous les lieux...On en mange sans arrêt! Et si on est trop gentils, on se retrouve à la fin de la journée avec un sac gros de flyers vantant les qualités du nouveau restaurant spécialisé en canards laqués, de la crème qui rend la peau plus blanche que la neige la plus blanche, du centre où l'on apprend à parler couramment anglais en un mois, du nouveau téléphone portable qui change de couleur selon son humeur...Trois solutions: ou on adopte l'attitude parisienne, c'est-à-dire qu'on cache ses mains bien profondément dans ses poches, qu'on baisse la tête, et qu'on manque de renverser cette pauvre demoiselle qui distribue des flyers dans le froid; ou on prend poliment ce bout de papier et on s'empresse de chercher une poubelle; ou on lui dit que l'on a déjà ce flyer, auquel cas on la laisse perplexe sur le trottoir, les yeux écarquillés et la bouche grande ouverte, n'en revenant toujours pas d'avoir entendu une "laowai" parler chinois. C'est généralement cette solution que je choisis, moins parce que je déteste la pub, que pour voir cette expression de surprise sur leurs visages. Car les Chinois sont toujours très agréablement surpris que des étrangers puissent parler leur langue; et il suffit parfois de baragouiner quelques mots, pour qu'ils vous complimentent. Rien à voir avec ceux que l'on connaît si bien, vous et moi, et qui se foutent de la gueule du moindre petit accent ou faute de français...Je dois vous dire que cette arrogance si présente dans mon CHER pays (oui oui!) ne me manque absolument pas. Cette phrase a beau être clichée, je m'en fiche, je le pense, alors je vous le dis:les Chinois sont exceptionnellement accueillants et ouverts avec les étrangers. Je vous assure, je ne me sens jamais "étrangère", comme beaucoup peuvent se sentir étrangers en France. Certes, dans la rue ou dans le métro, des dizaines de paires d'yeux son posées sur moi et scrutent le moindre de détail de mon corps, de mes habits, de mon visage. Un peu gênant au début, mais comment dire? Bien que très insistant, ces regards ne sont pas agressifs, alors on s'habitue peu à peu, et finalement, on ne les remarque même plus. Ou parfois, je m'amuse à faire pareil..C'est très drôle!

        Mais je m'égare...dans les couloirs du métro...Revenons à la publicité, ce sujet si palpitant qui vous passionne tous, assurément. Sans rire, quand j'ai réalisé qu'il y avait des publicités dans le métro, cela m'a tout d'abord laissé perplexe, puis après la surprise, la nostalgie: le vieux métro parisien, sordide et puant (Ah, la station Madeleine et ses Rocquefort géants qui pendent aux plafonds!) me manque. Attendez! Quand je parle de publicités dans le métro, ce n'est pas sur les murs ou dans les rames...mais dans les tunnels! Oui, des écrans géants qui diffusent des pubs quand le métro roule! La première fois, je me suis dis que j'avais un peu trop abusé sur les "mantou", que je n'étais pas habituée à tant manger, et qu'il fallait sérieusement que je me reprenne en main avant de perdre complètement mes esprits...Puis une deuxième fois, une troisième fois...J'ai compris que le métro parisien n'était vraiment pas à la mode et que je pénétrais pour un an dans les couloirs de la high-tech, des écrans plats dans chaque rame de métro et bus, et des publicités gigantesques. Mais quand je dis "gigantesque", c'est plutôt giiiiiiiiigantesque. Quand je regarde cette pub pour une paire de baskets Nike, à Wangfujing, je ne peux m'empêcher de penser que si elles s'animaient, elles pourraient écraser en un seul mouvement des centaines de Chinois (et moi, arghhhh!). Non, ne vous faite pas de souci pour ma santé mentale, je voulais juste vous faire comprendre à quel point les affiches publicitaires peuvent être grandes!
   
        Et puis les pubs, c'est aussi les démonstrations dans les centres commerciaux. Et quand il fait -8 et qu'il souffle un vent glacial, les centres commerciaux, c'est un peu ma cheminée. Je vous dispenserai d'une description des centres commerciaux (!), mais je peux vous dire que dans ce domaine-là aussi, la France est très vieille (et je pense que c'est tant mieux, personnellement!). Et donc, au hasard de ces promenades commerciales, j'ai pu voir des choses assez drôle. Par exemple, cette fille qui faisait du yoga (une pub pour un centre de fitness je crois), entourée de centaines de personnes....seule en plein centre, du plus plus important centre commercial, du centre de Pékin! Je n'ai pas pu m'empêcher de m'arrêter pour observer cette scène si...chinoise...et kitsch...Mais je ne me suis pas attardée, car je sentais également montée en moi les complexes!

   
        Avant de vous laisser pour tenter de résoudre ces complexes et faire un peu de gym, je me demandais quel métro vous préfériez.Etes-vous plutôt métro du futur (genre "2046"), propre et fonctionnel, ou métro poussiéreux et labyrinthique (ah, Châtelet...)? Et avez-vous des histoires affriolantes à me raconter sur le métro parisien, barcelonais, ou rennois (haha!)? Car pour ce qui est du métro pékinois, je vous assure qu'il m'inspire...je pourrais vous écrire des pages dessus!

Posté par xiaonanane à 13:42 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Le dernier métro

    Ah mais 2046 est un tellement beau film et on croise de si étranges créatures dans ce métro (bien plus originales et intéressantes que les cols bleus parisiens ).
    Et à Paris, mis à part un ou deux sdf fort loquaces avec des théories sur à peu près tout (du resto de Sarko à l'expulsion des immigrés), rien n'a vraiment changé

    Posté par Laure, 10 décembre 2008 à 22:03 | | Répondre
  • très futuriste à mon goût! je garde le metro parisien, et je préfère encore le métro madrilène où les gens se déplacent à un rythme normal, sans courrir dans tous les sens et savent utiliser les escaliers mécaniques!
    sinon, je suis étonnée par cette abondance illimitée de pub cherchant à entretenir une macro-société de consommation dans un système couleur rouge comme le chinois!

    Posté par Inma, 11 décembre 2008 à 00:04 | | Répondre
  • Hola belleza!
    Ici aussi il y a beaucoup de pub dans le métro. Plusieurs télés sur les quais, qui passent les infos mais surtout de la pub.
    Je me souviens d'avoir lu récémment un article sur un bouquin qui s'appelle "Odio Barcelona" qui disait que juste au moment où l'on a installé des machines à livres dans le métro, comme les machines à bonbons ou à boissons, mais qui vendent des livres de poches pour "promouvoir la lecture", on avait foutu ces télés, justement pour empêcher la lecture...
    Sinon, à part ça, le métro est tranquille et les gens sont pépère sur les escalators.

    Beso!!!

    Posté par me, 14 décembre 2008 à 21:00 | | Répondre
  • Eh bien dans le metro rennais! et pas rennois il n'y a pas de pub! c interdit! En même temps on a peu le temps de s'ennuyer et de laisser notre regard flirter avec des logos, le metro est en majorité aériens et ce n'est pas sa ligne unique avec ses 15 stations qui vont feront passer une heure sous terre. En fait, on en sort vite. Et c'est pas plus mal.
    surtout ici, la confiance regne, car il n'y a pas de tourniquet, on passe comme ça, ily a juste des bornes magnetiques et des controles surprise de temps en temps et ce que j'aime le plus c donner mon ticket à peine utilisé (il est valable une heure) en sortant. Ct si répendu que la Star (eqivalent de la RATP a rennes) a fait imprimé sur les ticket qu'il est interdit de "ceder son billet" deja utilisé! Ca nous a fait tous bien rire. deja qu'on nous interdise de donner et puis de toute façon tout le monde a continué.

    Posté par berangere, 08 janvier 2009 à 08:59 | | Répondre
Nouveau commentaire